Archives du mot-clé Valeri Christina

Lago 54 on dit quoi ?

Hello blog,

nouvelle semaine, nouveau look, nouveau post.

les Gos, avez-vous jamais pensé à comment vous réagiriez si vous tombiez sur un ancien amour par hasard dans la rue ? J’ai eu cette conversation avec deux amies il y a plusieurs jours et l’une d’entre elles nous disait qu’elle en perdrait tous ses moyens et qu’à coup sûr, elle perdrait au passage l’usage de ses jambes et de la parole.

J’ai éclaté de rire en l’écoutant car jamais, mais au grand jamais je ne pourrais ! La seule réaction que je peux avoir en croisant un ex (réaction que j’ai toujours eu d’ailleurs) était d’être au top de ma vie, solaire, souriante, heureuse, superbe, poncée, sapée à mort bref tout pour qu’il se morde les doigts et se souvienne de la perle qui a roulé hors de son sillage et qui n’a plus une seconde à perdre avec un type comme lui.

– Même si tu ressens toujours quelque chose pour lui Scheena ?

– Pire encore si je ressens encore quelque chose pour lui !

Si ce malheureux me croisait habillée de cette superbe robe Lago 54 dont la couleur et la coupe me font une silhouette de rêve, sans oublier mon manteau chic et mes escarpins, il serait enterré vivant devant tant de superbe !

CQFD : Pour se préparer à ce genre de crime totalement permis à la Kill Bill, les filles, ayons dans nos garde-robes nos killer-dresses, killer-shoes et surtout la killer attitude.

Et si par hasard j’étais habillée d’un sac poubelle, pas coiffée ni maquillée ?  Je me prendrai toujours pour Naomi Campbell, dans des sapes pourries, mais Naomi Campbell quand même. C’est ce que ferait une vraie Go !

Robe/Dress  : Lago54 

Veste/Coat : 123 Paris

Boucles d’oreilles : Valéri Christina

Photos : Andreus Fox

Holà Chica !

Holà ma jolie, oui toi à qui le coeur a été brisé, piétiné, meurtri par un amour, un ami, un refus ou un échec. Baisse-toi et ramasse-le !

Ramasse en chaque miette et garde les précieusement contre toi. Essuie tes larmes, regarde toi dans un miroir et tu verras une belle personne qui mérite d’être heureuse. Mais elle n’y arrivera que lorsqu’elle comprendra que son bonheur, elle le commande.

Mange, prie et aime (toi) comme le fameux livre. Tu ne l’as pas lu ? File te l’offrir ma beauté.

Et en le lisant, ouvre-toi une bouteille de ton nectar préféré, écoute de la musique le volume à fond, peins-moi tes lèvres de rouge, mets ta plus belle robe, de jolies chaussures, regarde le tout dans un miroir, apprécie ce que tu vois et ris, oui, ris à la vie.

Surtout n’oublie pas Chica, tu mettras un peu/beaucoup de temps à te relever mais tu te relèveras. I-né-vi-ta-ble-ment !

Pense à Frida Kahlo, au nombre de fois où son coeur a été brisé, où son corps a été meurtri et qu’a t-elle fait ? Elle a attrapé la vie par les bourses (je n’allais quand même pas dire l’autre mot ici ahahahhaah !!!!!). Elle a ramassé ces petits bouts d’elle-même et a écrit/peint son incroyable histoire qui continue d’inspirer des millions de femmes à travers le monde.

Tout passe Chica : le temps, la tristesse, le découragement, la douleur, le chagrin, les orages, l’échec mais l’amour, l’amour de soi, l’amour de la vie restent et attirent vers nous de plus beaux amours encore. Je compte sur toi pour réveiller la Frida qui vit en toi.

Robe/Dress  : Lago54 

Boucles d’oreilles : Valéri Christina

Photos : Andreus Fox

Summer dress

J’ai tout mangé le chocolat !

J’ai tout bu le cola cola !

Et comme t’étais toujours pas là j’ai tout vidé le Nutella !

Sérieux, c’est tout ce qui m’est venu à l’esprit au moment d’écrire ce billet et cette chanson de Bébé Lily (vous savez la petite fille en couche culotte qui chante également « Allo papy » ?) reflète vraiment mon humeur lorsque j’ai pris ces photos dans cette robe. Je suis retournée en enfance, quand porter une jolie robe à « flanflans » me donnait le sentiment que la vie est juste trop belle à cause d’une robe qui vole de partout. Si vous saviez tout ce que j’avais sur le coeur le jour où j’ai fait ces photos mais il a suffit d’une robe…

Tout ça pour vous dire que même si notre quotidien est parfois empli de petites/grosses embûches, la vie est belle et chaque jour vaut la peine d’être vécu avec la même légèreté et la même joie qu’une chanson de Bébé Lily. Je vous laisse avec ma préférée comme ça elle va vous rester dans la tête toute la journée : « Dans la juuuuuungle, y a des animauuuux… »

Robe/Dress  : Miss Sixty 

Chocker : Valéri Christina

Photos : Andreus Fox

En route la Natural Hair Academy !

Ca y est ! Nous sommes au D Day de la Natural Hair Academy, la messe des cheveux afros à Paris. Je vais m’y rendre pour la toute première fois (quelle honte !!!) ce matin pour découvrir des marques de produits capillaires, dégoter des conseils pour prendre encore mieux soin de mes cheveux auprès des panelistes dans les différents ateliers et bien entendu, pour rencontrer quelques unes de vous avec plaisir.

En une journée de NHA, vous saurez tout, tout sur les cheveux naturels, il n’y qu’à regarder le calibre des invités et le programme ici. Quelques unes des plus grandes youtubeuses et blogueuses noires y seront, sans oublier les américaines qui font toujours un tabac chaque année avec leurs secrets de beauté tout droit sortis d’un clip de Beyoncé. La NHA organise également de nombreuses conférences tout au long de la journée et parmi les invitées de marque cette année, il y a l’iconique Angela Davis, la journaliste Rokhaya Diallo, la chanteuse Imany ou encore l’ancienne miss France Flora Coquerel.

Et comme on ne peut pas penser à la beauté sans la mode, vous trouverez à la NHA des stands de marques de vêtements. C’est le cas de Sarayaa Fashion dont je porte un top ici. Sarayaa est une marque sénégalaise que j’ai déjà eu le plaisir de vous faire découvrir sur le blog il y a un an. Si vous craquez pour ce top, vous saurez donc où le trouvez aujourd’hui.

Bonne NHA à toutes. Au plaisir de vous y croiser.

Top : Sarayaa Fashion 

Pantalon/ Pants : 123 Paris

Chaussures/Shoes  : Manolo Blanhik

Choker : Valeri Christina

Photos : Sasha K

Il n’est jamais trop tard pour faire demi-tour

Se peut-il que vous ayez le sentiment de tourner en rond dans votre vie professionnelle au point d’avoir perdu tout enthousiasme à l’idée même de faire les choses les plus simples de votre quotidien ? Et bien entendu, plus ce sentiment est présent, plus cela se ressent dans votre vie perso. Vous avez beau essayer, beau vous donner, le « truc » est parti. Been there… Il est peut-être temps de refaire un point sur vous-même.

Tout d’abord, en changeant de méthode. Quel que soit votre travail, changez votre manière de faire parce que vous n’aimez eut-être plus ce que vous faites comme au début. Soyez plus instinctif et moins dans la méthode purement « process ». Si vous vous ennuyez dans ce que vous faites, explorez des horizons nouveaux, des endroits nouveaux, des choses nouvelles sans peur. L’ennui est un excellent indicateur d’une chose : le moment de passer à autre chose. Il est peut-être donc temps pour vous de faire autre chose à défaut de faire ce que vous faites différement. Mais comment Scheena ? Ah ah ! En faisant ce qui vous plait et pas ce que les autres font.

Lorsque j’ai lancé mon blog il y a 4 ans, mes ados m’ont recommandé de créer ma chaîne Youtube parce que « tout le monde est sur Youtube Maman« . Pas faux ! J’ai créé ma page Youtube uniquement pour sécuriser le nom mais je n’ai jamais fait de vidéos parce que c’est quelque chose qui ne me fait toujours pas envie. Et pourtant, ceux qui me connaissent savent que je suis très à l’aise devant une caméra mais je n’en ai pas envie, donc je ne le fais pas même si le monde entier est sur Youtube.

Ce qui vaut pour Youtube vaut également pour la Zumba, habiller ses enfants en blanc, manger du kale, faire une détox, lancer une marque de vêtements, s’expatrier, avoir les cheveux naturels, travailler dans le digital, se marier… Rien de tout cela n’est obligatoire. Do you ! De grâce, faites ce qui vous plaît et vous épanouit.

S’il y a une chose en laquelle j’ai pleinement confiance pour cela, c’est mon instinct. Nous sommes tellement instinctives nous les femmes mais en même temps, c’est terrible le nombre de femmes qui ne se servent pas de ce don qui est une sorte d’alarme intérieure. Il n’est pas une personne en laquelle j’ai confiance plus que j’ai confiance en moi-même. Pourquoi ? Parce que j’ai appris à m’écouter même si je prends avec plaisir les avis des autres. En dernier ressort, cette voix intérieure, je sais qu’elle ne me veut que du bien et je lui fais confiance parce que jusque là, elle ne m’a jamais trompée.

En plus de ce don, nous en avons d’autres : une/des qualification(s), du vécu, une expérience, des talents innés ou acquis. Souvenez-vous en, dressez-moi cette jolie liste et faites-le savoir à qui de droit ! Le monde a besoin de vos talents, de votre expérience, de vos galères, de vos échecs, de vos petites et grandes réussites. Je vous le jure, il y a quelqu’un, quelque part qui a besoin de l’une ou l’autre de ces choses qui sont propres à vous pour voir sa vie ou faire les choses autrement.

En faisant ma liste à moi, j’ai compris que parmi mes talents, il y en avait un que  j’ai développé ces dernières années en temps que coach : la capacité d’aider les gens à faire le point et à avoir les idées tellement plus claires sur leurs vies personnelles et professionnelles. Je suis également une pro de la com (mes états de services au Gabon sont impressionnants), je suis une maman avec 20 ans d’expérience et pourrais écrire des encyclopédies sur la maternité, je suis une fière ambassadrice de la mode, de la culture et du lifestyle à l’africaine. Et qu’est ce que j’ai compris ? Que je pouvais faire de toutes ces expériences quelque chose d’utile pour moi et les autres. Je l’ai converti dans différents projets professionnels sur lesquels je travaille avec beaucoup d’enthousiasme alors que je commençais un peu à m’ennuyer dans ma routine. La com, l’image, l’Afrique, la maternité, la mode : voilà mes terrains d’expertise et cerise sur le gâteau : sont à aussi mes passions. Amen to that !

En faisant ce travail d’introspection sur vous, vous aurez une meilleure idée de la voie que vous voulez suivre. Ne vous contentez pas d’en rêver ou de le coucher sur papier. Faites-le ! Passez à l’action en commençant par changer d’air, à aller prendre votre café quotidien dans de nouveaux endroits, en prenant le bus au lieu du métro, en vous rendant à des événements nouveaux, en fréquentant des gens d’horizons nouveaux. Toute cette nouveauté vous offrira des perspectives nouvelles. Faites-le et devenez cette personne que le monde a hâte de voir ! Et si vous ne savez vraiment pas par où commencer, envoyez-moi un email ici : sd@scheenadonia.com et prenons rdv pour une séance de coaching.

Faire demi-tour est-ce un aveu d’échec ? Non, c’est une preuve de courage, d’authenticité, de confiance en soi et en son instinct. Mieux encore, c’est reculer pour mieux sauter dans une nouvelle direction de notre vie. Foncez ! Je l’ai fait et suis tellement plus en paix avec moi-meme…

Top :  Zara

Jupe/ Skirt: Eddy Anemian

Turban : Debaz

Chocker  : Valeri Christina

Photos : Andreus Fox