Archives du mot-clé Tiss’ame

African beauty

Je pourrais vous parler des femmes Bantu, peuple qui occupe l’est, le centre et le sud du contient Africain et dont je fais partie mais je ne le ferai pas. Je me contenterais de leurs rendre hommage avec cette coiffure inspirée de mes aïeules. Cette coiffure est appelée « Nka », « Akassi » ou tresses au fil dans mon pays. D’après mes tantes, mes cheveux ne s’y prêtaient pas, j’avais donc droit aux nattes à la place. Mon amie Carlyle en vacances chez moi depuis quelques jours leurs prouve ici le contraire. Le Nka me va bien. Très bien même. Je suis une Bantou ou pas ?

Je pourrais vous parler des femmes Peuls, un peuple connu pour ses ancêtres nomades implantés aujourd’hui dans différents pays d’Afrique tels que le Mali, le Niger, la Guinée, le Cameroun etc. On dit que les femmes Peuls sont parmi les plus belles au monde et ce n’est pas faux. La beauté fait partie intégrante de la culture de ces soeurs qui ont la particularité et se tatouer les lèvres au henné. Mes lèvres noires aujourd’hui sont mon hommage à ces beautés d’Afrique. 

Je pourrais vous parler des femmes Hereros de Namibie qui portent depuis le XIXe siècle, des costumes de l’époque victorienne en signe de défiance envers les colons allemands qui  ont  exterminé 80% de leur population entre 1904 et 1907 quand les Hereros se révoltèrent. Pendant ces années de révolte, certains Hereros volaient les uniformes des soldats allemands qu’ils avaient tué pensant ainsi récupérer leur force. Aujourd’hui encore, les Hereros confectionnent et portent encore des robes et costumes d’époque pour perpétuer cette tradition.

Je pourrais parler de long en large de tant de cultures africaines et de toutes les raisons pour lesquelles nous devrions y trouver une source d’inspiration en  matière de mode, de beauté et de coiffure. Je vous invite à arrêter de voir la beauté uniquement chez les autres et pas chez soi. Soyons fiers de nos origines, arrêtons de penser que seuls les modes, coiffures, rituels beauté venus d’ailleurs ont droit de cité. Les nôtres valent leur pesant d’or  et c’est la raison pour laquelle je n’aurai de cesse de promouvoir ici les personnes qui rendent hommage à l’Afrique encore trop peu valorisée. Parmi ces personnes, il y a le créateur Imane Ayissi du Cameroun dont la dernière collection était justement inspirée par les femmes Hereros. Je vous invite à offrir ou vous faire offrir une pièce de cette collection disponible sur LAGO 54. Pourquoi ? Parce qu’apprécier la mode africaine c’est aussi faire vivre son industrie et en porter les créations au quotidien et pas uniquement pour des occasions spéciales.

Bon début de semaine mes beautés. Lentement mais surement, soutenons le Made in Africa.

Veste/Jacket : Imane Ayissi disponible sur LAGO 54

Chaussures/Shoes  : Christian Louboutin

Denim : Levis 501

Boucles d’oreilles/Earrings : Tissame

Photos : Andreus Fox

Simple comme un boubou

1

Vous m’auriez dit il y a trois ans que je me promènerais dans Paris habillée d’un boubou que je vous aurais ri au nez. Aujourd’hui, yes, yes, et re-yes que je le fais ! J’ai rajouté une petite ceinture histoire de marquer ma taille et le « féminiser » un chouia. Ne me demandez toutefois pas où j’ai acheté ce boubou; je l’ai piqué à ma mère il y a quelques années car c’était également sa spécialité : se servir dans mes placards à mon insu, comme mes soeurs et aujourd’hui ma fille de 6 ans. Famille de chipeuses ! 

9812106Boubou ayant appartenu à ma mère – Sac : Valentino –  Boucles d’oreilles  : Tissame  Chaussures : H&M

Photos: Sasha K

Coach en image, certifiée d’Etat en France et membre du Réseau International des Conseillers et Collaborateurs d’Image (RICCI), Scheena Donia apprend aux femmes et aux hommes à être beaux et élégants en toutes circonstances. Elle enseigne à ses clients la maîtrise des styles vestimentaires correspondant à leurs professions et personnalités pour maximiser l’impact de leur image personnelle au quotidien.