Archives du mot-clé Rayures

I’m every woman

14

J’ai rédigé ce post en écoutant « I’m every woman » de la chanteuse américaine Whitney Houston et c’est vraiment ainsi que je me sens aujourd’hui : pleinement et complètement femme. Et contrairement à ce que certains pourraient penser, cela n’a pas toujours été le cas…

Après la naissance de mon dernier enfant il y a six ans, j’ai eu mes moments de doute devant les kilos en trop et ces petits changements obligatoires sur la silhouette qui accompagnent la naissance de quatre enfants. J’avais deux choix : détester mon corps et me battre avec au moment de m’habiller ou apprendre à le connaître pour mieux l’aimer. J’ai fait le deuxième choix en prenant soin de moi, en faisant de l’exercice, en surveillant ce que je mange, en apprenant à m’habiller pour mettre en valeur ma silhouette, en cherchant constamment ce qui fonctionne sur moi et ce que je ne dois jamais porter (parce qu’aucun corps ne peut vraiment tout porter). J’ai surtout appris à aimer mes petits défauts et toutes ces choses qui nous rendent uniques et tellement plus beaux en fin de compte…

C’est un long chemin vers la liberté d’être soi, d’être parfait avec ses imperfections, d’être bien dans son corps et dans sa tête mais il vaut la peine d’être parcouru. Au bout du compte, j’ai arrêté de me plaindre d’être trop grande (je frôle le mètre 90 en talons), de ne pas avoir plus de formes, d’avoir un cheveu sur la langue… J’apprécie tout ce que je suis et j’aime mon corps plus encore qu’avant d’avoir mis au monde mes enfants (alors qu’à 18/25 ans j’étais complexée à moooooort !!!). Oui, j’adore le fait d’être une femme et pour rien au monde je ne voudrais être un homme, un papillon, un dauphin ou quoi que ce soit d’autre dans une autre vie ! Juste une femme. Celle que je suis devenue.

Mon conseil du jour : En temps que « relookeuse », j’ai l’occasion de travailler avec des personnes qui souffrent de désamour de soi et j’essaie à leur apprendre ceci : les autres ne nous aiment que lorsque nous leur apprenons comment faire. Pour cela, il faut montrer l’exemple en s’aimant quotidiennement devant leur regard. C’est ainsi que l’amour de soi s’impose à notre entourage qui apprend au passage à s’aimer avec un peu de chance. Ce serait trop triste de passer sa vie à se détester et à détester tout ce qu’on est parce que l’inverse nous apportera toujours plus de satisfaction. Je vous invite à essayer. 

5191619117172618 Veste : 1-2-3 Paris –  Pantalon  : Zara – Chaussures : Christian Louboutin – Sac : Louis Vuitton – Bracelet blanc: Valeri Christina – Solaires Tom Ford

Photos: Sasha K

Je suis Charlie

3'

Oui, je suis Charlie, surtout après cette horrible semaine que vient de vivre Paris. Je suis Charlie parce que je crois sincèrement qu’on devrait pouvoir rire de tout ou du moins essayer. Et pour cela, on peut commencer par rire de soi-même. C’est donc décidé : je vais rire de mes tares et apprendre à me moquer de moi parce qu’il ne faut pas trop se prendre au sérieux. Quelque soient nos problèmes de garde-robe, de coeur, de sous, de santé, de boulot, de famille… plutôt que se morfondre, ce ne serait pas si mal d’en rire et voir le bon côté des choses (le fameux verre à moitié plein). Ainsi, quand un autre est tenté de rire de nous, au lieu d’être vexé, on en rigole encore plus avec lui.

Merci Charlie Hebdo pour cette belle leçon :  je vais rire de la vie, de ma vie (aussi imparfaite soit-elle), parce qu’elle est plus courte qu’on ne croit. En plus, il parait que les gens heureux vivent plus longtemps.

7'4'10'1'118'

Mes pensées très émues vont à toutes les familles qui ont été endeuillées au cours de ces tristes événements à Paris et à toutes celles qui le sont à travers le monde en ce moment et notamment au Nigéria. Je sais qu’un jour viendra, elles pourront à nouveau rire en se remémorant ceux qui sont partis. C’est la magie de la vie.

2'Manteau : Zara – Marinière : X-Feel – Chemise : Claudie Pierlot – Pantalon : Cop Copine  – Chaussures : Louis Vuitton

Photos: Sasha K

Coach en image, certifiée d’Etat en France et membre du Réseau International des Conseillers et Collaborateurs d’Image (RICCI), Scheena Donia apprend aux femmes et aux hommes à être beaux et élégants en toutes circonstances. Elle enseigne à ses clients la maîtrise des styles vestimentaires correspondant à leurs professions et personnalités pour maximiser l’impact de leur image personnelle au quotidien.

Alexander Wang pour H&M

1Ne vous fiez pas à mon sourire, cette collaboration entre le styliste américain Alexander Wang et la marque H&M m’est restée en travers de la gorge. Je fais court (si tant est que ce  soit possible de ma part).

1 – Je me suis levée aux aurores jeudi dernier pour être sûre d’arriver on time à H&M Auber, le plus proche de chez moi et surtout, celui qui avait été annoncé comme le mieux approvisionné pour ce lancement.

2 – Le temps de déposer les enfants à l’école, j’arrive à 9h pour trouver l’équivalent de 1000 personnes devant le magasin! La queue était si longue qu’elle faisait le tour du bâtiment et je l’ai intégrée au niveau du Mac-Do situé derrière les Galeries Lafayette.

3 – J’ai attendu 1h 40 (si, si, j’ai regardé ma montre toutes les 2 minutes!) sous un froid de canard en me retenant de ne pas me gifler parce que franchement, comment on peut faire la queue pour acheter des vêtements? Ce n’est pas la soupe populaire quand même! Fashion victim…

4 – Quand j’arrive enfin au paradis (en fait le sous-sol du magasin) on nous explique que nous n’avons que 15 minutes pour acheter, sans essayer en cabine et passer à la caisse. A la vue de ces jeunes (et moins jeunes) se ruant dans les rayons comme pour le lancement de l’Iphone 10, j’ai eu honte d’être là et ai envisagé de sortir du magasin. Ensuite, j’ai pensé à ces quasi deux heures d’attente, au froid, à mon nez qui coulait, mes oreilles glacées et puis j’ai trainé comme une zombie dans les rayons, à la recherche d’un sweat-shirt gris que j’avais repéré depuis la période de promotion.

5 – Après 5 minutes d’errance, je demande à une vendeuse où je peux trouver le sweat tant voulu, photo de téléphone à l’appui. Sans un regard vers mon téléphone, elle me répond que tout est là et que si je ne trouve pas un modèle en particulier, c’est que tout a été acheté. Just like that!…

6 – Là, me prend une envie de hurler suivie d’une terrible envie de rire jaune. Par dépit, j’attrape un tee-shirt noir, un débardeur blanc et ce que j’ai pris pour une robe avant de me rendre compte à la maison qu’il s’agissait d’un jersey à manches longues.

Je suis sortie en me faisant la promesse de faire une prise de Kung Fu à ce Wang qui m’a rendue malade (oui, enrhumée depuis deux jours) mais comme toutes mes histoires ont toujours une fin heureuse, la surprise de ma vie m’attendait à la caisse : la plus belle pièce que je n’ai jamais vu chez H&M. Alexander chéri, tes sapes ne sont pas faciles à porter mais merci pour cette collaboration parce que grâce à toi, j’ai trouvé un vêtement exceptionnel qui mérite mille fois qu’on fasse 2 heures de queue chez H&M pour l’acheter. Je vous en parle dans mon prochain post.

Si vous avez aimé ce post, n’hésitez pas à le partager. Xo Xo.

8210116Top : Alexander Wang for H&M – Jupe/Skirt : Girls on film – Ceinture/Belt : Forever 21 – Sac/Bag : Saint Laurent Paris – Chaussures/Shoes : Schutz

Photos: Sasha K

Coach en image, certifiée d’Etat en France et membre du Réseau International des Conseillers et Collaborateurs d’Image (RICCI), Scheena Donia apprend aux femmes et aux hommes à être beaux et élégants en toutes circonstances. Elle enseigne à ses clients la maîtrise des styles vestimentaires correspondant à leurs professions et personnalités pour maximiser l’impact de leur image personnelle au quotidien.

Adama Paris / Black Fashion Week 2014

Adama 5

Adama, Adama, Adama… La première chose que je me suis dite en voyant défiler sa nouvelle collection est : « Mama mia! C’est très italien, très sicilien, très vita bella! »

Puis j’ai pensé : « C’est tellement Anna Dello Russo qu’elle le mettrait dans un édito du Vogue Japon ».

Et en dernier : « C’est tout à fait moi : porter des rayures avec des fleurs! »

Voilà une belle de leçon de mélange d’imprimés que la styliste Adama Paris nous a donné et je vous invite à essayer au plus tôt ce mix en sortant de vos placards tout ce que vous avez de rayé et de fleuri pour le porter ensemble. Le résultat est tout simplement ravissant!

Découvrez la boutique en ligne Adama Paris  ici.

Adama 7Adama 6Adama 9Adama 10Adama 8Adama 3Adama 2