Archives du mot-clé ParisFashionWeek

My Paris Fashion Week 04 look

H10A0170H10A0364H10A0546H10A0276H10A0302H10A0255H10A0439H10A0453H10A0483H10A0487H10A0225

 My baby girl and I attended Imane Ayissi’s Fashion show for the last day of Paris Fashion Week. Then we went for a ride on the merry-go-round. One of those mother-daugther moment I cherish so much…

Ma fille était ma cavalière pour assister au défilé Printemps-été 2015 de Imane Ayissi cette année. La poupette est restée calme pendant tout le show, a même applaudi à la toute fin avant de me rappeler qu’elle avait vu un manège à quelques mètres de là et que maman serait la plus gentille du monde si elle l’y emmenait faire 10 tours. Bien essayé ma fille!  2 tours de manège suffiront pour te remercier d’avoir été bien sage pendant l’après-midi. Autant j’ai aimé le show, autant rien ne remplace ces moments mère-fille passés avec mi hija. J’en profite avant qu’elle ne devienne une de ces ados qui trouvent que passer du temps avec ses parents c’est « trop nuuuuuul…. ».

Blouson/Jacket: Céline – Chemise/Skirt: Claudie Pierlot –  Salopette/Overalls: Regular Denim – Chaussures/Shoes: Christian Louboutin – Sac/Bag: Aldo

Photos: Sasha K

Imane Ayissi Printemps-Eté 2015 « Meullara »

4Fotor0710202814Fotor07102028551Fotor071020272723H10A0128Comme à son habitude, Imane Ayissi a signé une collection sobre et chic comme on les aime. Mais le créateur a aussi décidé de faire son rebelle en disant NON à l’hégémonie du Wax. Mais pourquoi Imane? Pour montrer au monde que l’Afrique regorge d’innombrables autres matières que l’on gagnerait à connaître et à porter: le bogolan du Mali, le cracking du Ghana, le « mon mari est capable du Cameroun », le Kita de Côté d’Ivoire, le  Faso Dan Fani du Burkina… Les coupes sont amples, aérées, décontractées, parfaites pour cacher les petits défauts ou mettre en avant, qui un beau ventre, qui de jolies chevilles. Le tout dans un savant métissage avec du satin, de la soie et du coton. Imane, mon cher Imane, je te soupçonne d’être venu lire dans mes pensées parce que cet été, je ne jure que par les jupes évasées, les crop-tops et les panta-shorts. Et rien que pour cela, je vais rejoindre ton mouvement, faire moi aussi ma dissidente et dire un grand OUI aux belles étoffes made in Africa!