Archives du mot-clé Manolo Blahnik

Letter to Mema…

A M’ma,

Comment vas-tu ? Bien, je le sais. Je n’ai aucun doute là dessus.

J’ai rêvé de toi il y a quelques jours mais ça, tu dois le savoir. En me réveillant, j’ai gribouillé mon rêve quelque part mais je n’arrive à retrouver mes notes depuis. Tout ce dont je me souviens, c’est que tu semblais en colère contre moi, ce qui ne te ressemble pas beaucoup.

Tu sais, en triant les photos de cette robe que je me suis fait coudre ici à Paris, je me suis rappelée de la première fois où je suis allée chez un tailleur.

C’était avec toi.

À Akombang.

De l’autre côté de la frontière.

Au Cameroun.

T’en souviens-tu ? Moi parfaitement. J’avais 7 ou 8 ans. Tu m’as fait coudre un mini Caba ngondo dans un pagne avec un imprimé violet. Je me souviens parfaitement des volants sur les manches, des petits oiseaux qu’il y avait sur le tissu. Nous sommes allées faire les courses le temps que le tailleur travaille et quelques heures après, ma robe était prête. Chaque été quand je venais te voir, j’avais droit au même rituel et à un nouvelle robe à Akombang. Je me souviens que je ne les portais pas pour de grandes occasions; tu me les faisais enfiler par dessus un jogging pour t’accompagner aux champs, mon petit panier au dos. Je me souviens qu’au retour, tu gardais pour toi le poids du bois, des tubercules de manioc, du régime de bananes, des ananas, des interminables cannes à sucre, ne laissant dans mon panier que quelques légumes pour ne pas me scier les épaules. A M’ma…

De toi, il me reste tant de souvenirs qu’il me faudrait une vie entière pour les raconter. Il me reste aussi tes robes en pagne. Beaucoup de robes en pagne. Je les porte non plus aller aux champs (difficile ici à Paris) mais pour faire mon ménage à la maison, comme Maman le faisait, comme tu le faisais, comme ta mère, Ninè Mengue Bé, avant toi le faisait.

Pour les grandes occasions, je sors le pagne sans hésiter. Si je ne m’achète pas une tenue toute prête, je fais comme tu m’as appris : je cherche un tailleur et me fais coudre une tenue tout droit sortie de ma tête. Devine ce que je vais porter pour le mariage de Sisi cet été : une tenue en pagne ! Pas n’importe quel pagne attention : du super Wax de Vlisco. Tu adorerais ! Comme je sais que tu adorerais celle que je porte ici. Y a t-il une seule chose que tu n’adorais pas chez moi de toutes les façons ? Je t’entends d’ici dire : « Éké kélé kéléééé !!! » en signe de joie et d’approbation.

Aaaah Mema, je veux que tu saches que je continue de porter le pagne à la moindre occasion, je sais trop bien tout ce qu’il signifie chez nous. Je veux que tu saches également que j’inculque l’amour du pagne que tu m’as transmis à Paloma mais aussi à d’autres femmes autour de moi. Je ne peux qu’imaginer combien cette pensée te ravit…

Je t’attends dans mes rêves et espère n’avoir rien fait pour te fâcher depuis la dernière fois. De toutes les manières, tu n’as jamais pu me gronder.

Tu me manques beaucoup mais ne t’inquiète pas, je suis heureuse.

En attendant de nous revoir un jour, de venir me lover dans tes bras et respirer l’odeur de ta robe en pagne… Pas trop tôt j’espère. Me nguen ma kale bwane.

Je t’aime Mamie.

PS : Comment trouves-tu ma robe ? Nfang n’est-ce pas ? Yaaaa !!!!

Robe/Dress : Vlisco Shop online here : VLISCO

Sac/Bag : Celine

Shoes/Escarpins : Manolo Blahnik

Photos : Andreus Fox

Sister love

Bonjour blog ! Mon monde est aussi beau qu’une meilleure amie que l’on a pas vue depuis trois ans et qui est de passage pour une semaine. Elle s’appelle Lili (c’est son petit nom de toujours), c’est ma cooooooooopine depuis que nous sommes en quatrième même si je la connais depuis la cinquième. 24 ans d’amitié au compteur. Jeez !!!!!!!

Quand j’y repense, je réalise l’incroyable amitié qui nous lie depuis que nous étions adolescentes. Ma Lili a été de tous les combats, de tous les moments de joie, nous avons vécu l’une auprès de l’autre le décès de l’un de nos parents, la naissance de nos enfants, les années d’études à Toulouse, le premier job, les amours, la fin des amours, la vingtaine, la trentaine et un jour la quarantaine, cinquantaine, soixantaine et plus si la vie le veut bien…

Depuis son arrivée hier soir, nous n’avons quasiment pas dormi pour refaire le monde, parler de tout, et de rien, et de tout comme si nous nous étions quittées la veille. Pour parfaire son séjour, je nous ai déjà concocté un de ces programmes qui nous ressemble bien : cancans dès le matin, sorties, soirées Martini blanc jusqu’à pas d’heure et bis repetita. La seule ombre au tableau : Baby number 1 son filleul n’est pas là pendant son séjour mais hey, cela n’enlèvera rien à ma joie d’avoir ma Lili à mes côtés.

Welcome sista !

Jupe : Kifayath

Gilet  : Claudie Pierlot

Chaussures/Shoes  : Manolo Blahnik

Photos : Andreus Fox

En route la Natural Hair Academy !

Ca y est ! Nous sommes au D Day de la Natural Hair Academy, la messe des cheveux afros à Paris. Je vais m’y rendre pour la toute première fois (quelle honte !!!) ce matin pour découvrir des marques de produits capillaires, dégoter des conseils pour prendre encore mieux soin de mes cheveux auprès des panelistes dans les différents ateliers et bien entendu, pour rencontrer quelques unes de vous avec plaisir.

En une journée de NHA, vous saurez tout, tout sur les cheveux naturels, il n’y qu’à regarder le calibre des invités et le programme ici. Quelques unes des plus grandes youtubeuses et blogueuses noires y seront, sans oublier les américaines qui font toujours un tabac chaque année avec leurs secrets de beauté tout droit sortis d’un clip de Beyoncé. La NHA organise également de nombreuses conférences tout au long de la journée et parmi les invitées de marque cette année, il y a l’iconique Angela Davis, la journaliste Rokhaya Diallo, la chanteuse Imany ou encore l’ancienne miss France Flora Coquerel.

Et comme on ne peut pas penser à la beauté sans la mode, vous trouverez à la NHA des stands de marques de vêtements. C’est le cas de Sarayaa Fashion dont je porte un top ici. Sarayaa est une marque sénégalaise que j’ai déjà eu le plaisir de vous faire découvrir sur le blog il y a un an. Si vous craquez pour ce top, vous saurez donc où le trouvez aujourd’hui.

Bonne NHA à toutes. Au plaisir de vous y croiser.

Top : Sarayaa Fashion 

Pantalon/ Pants : 123 Paris

Chaussures/Shoes  : Manolo Blanhik

Choker : Valeri Christina

Photos : Sasha K

Ooooh lisse !

1

Hello blog, je sors d’une énième panne d’ordinateur qui m’a empêchée de poster quoi que ce soit sur le blog depuis quelques jours. Je ne vous parle même pas du retard que j’ai pris sur mon travail. Bref, on s’y remet doucement et on commence la semaine avec un nouveau look qui semble dire « je suis une working girl qui ne se prend pas la tête » surtout depuis que j’ai lissé mes cheveux. Continue reading >