Archives du mot-clé Angèle Epouta

Qu’est ce qui nous rend heureux ?

« Qu’est ce qui vous rend heureux ? » Voici une question que j’ai posé hier à un client au cours d’un entretien de coaching. A la tête qu’il m’a faite juste après, j’ai compris qu’il n’en avait peut-être aucune idée mais au bout de quelques minutes, nous avons trouvé les mots justes et au passage, il a trouvé la réponse à des questions qu’il se posait sur son avenir professionnel et personnel.

J’ai donc décidé de me poser la même question ici sur le blog et je dois avouer que les mots pour le dire me sont venus aisément car ma notion du bonheur est très claire dans ma tête : apprécier ce que l’on a au lieu de déprimer en pensant à ce que l’on a pas (et que dans notre tête les autres ont bien sûr, aah ah !). C’est le fameux verre que l’on voit à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.

Lorsque l’on apprend à regarder fixement et à apprécier véritablement toutes les petites et grandes choses de notre vie, on a la recette du bonheur. Du coup, lorsqu’une pensée malheureuse, un événement malheureux, une mauvaise passe viennent me rendre visite, je les chasse aussi rapidement que possible de mon esprit en m’efforçant de penser à autre chose, en faisant autre chose, en apprenant la leçon derrière l’épreuve et en continuant de sourire malgré tout à la vie.

Ce qui me rend heureuse est aussi souvent caché dans des petites choses du quotidien :

  • Quand ma maison est parfaitement rangée (cela ne dure jamais plus de 15 minutes).
  • Quand les enfants sont enfin couchés et que je peux me poser devant la télé avec une assiette à grignoter devant un bon film (que je regarderai même pas jusqu’au bout tellement je suis souvent fatiguée).
  • Quand je reçois à dîner des amis et leurs mijote de bons petits plats et attendant les compliments qui vont pleuvoir (Narcisse sort de ce corps !!!!).
  • Quand Paloma se réveille et vient se lover dans contre moi avec ses cheveux ébouriffés du matin.
  • Quand mon Nathan se réveille et vient se lover dans mon lit le matin tout grognon parce qu’il a fait des cauchemars « trop terribles Maman » (comme si c’était ma faute). Il pense sérieusement que c’est le cas car dans son raisonnement  : « Si tu me laisses dormir avec toi, je ne ferai plus de cauchemars tu sais ? ». Je sais mon chaton. Je sais également que tu dois dormir dans TON lit qui m’a coûté une blinde mais je t’aime, même quand tu boudes.
  • Quand je sors de chez Dana mon esthéticienne et qu’elle m’a fait mon soin du visage préféré. Mes pieds ne touchent plus le sol rien qu’en pensant à combien ma peau est douce au toucher.
  • Quand je respire l’odeur des cheveux de mes enfants.
  • Quand j’entends les rires de mes deux aînés qui passent 80% de leur temps à se disputer pour des chaussettes, des jeux vidéos, des mangas, l’air qu’ils respirent…
  • Quand The Voice commence.
  • Quand je regarde Game of Thrones (la partie du générique est jouissive) et que j’ai envie d’aller cavaler aux côtés de John Snow dans un froid digne de Sibérie.
  • Quand je mange une pastèque, de la mangue ou des clémentines. On peut m’empoisonner littéralement avec ces fruits.
  • Quand je mange de la nourriture africaine bien pimentée.
  • Quand je m’achète  une énième paire de chaussures.
  • Quand j’entends la voix de mes amies d’enfance au téléphone me dire : « Rapetou (c’est mon petit nom), tu sais quoi??!!! »
  • Quand j’écoute (toute honte bue) Lara Fabian (tout, tout, tout est fini entre nouuuuuuus), Helene Segara (Y a trop d’gens qui t’aiiiiiment ! »), Whitney Houston (All the man I need) et surtout, surtout le very best of de Michael Jackson. Hihiiii!!!
  • Quand avec mes cousines et tantes restées au pays on se lance dans des commentaires pas possibles sur une photo Facebook de l’une ou de l’autre et les souvenirs, anecdotes et autres moqueries pleuvent dans la joie et la bonne humeur.
  • Quand je me couche le soir avec la satisfaction d’avoir rayé plein de lignes de ma to-do list du jour.
  • Quand j’ai fait des photos pour le blog et qu’elles sont super réussies. Celles-ci ont été prises à Bordeaux par Silver un compatriote photographe autodidacte qui n’attend que vos appels pour immortaliser vos anniversaires, shoots pro et que sais-je encore. 06 29 19 74 19, appelez-le, appelez-le, cela me rendra heureuse !
  • Quand j’appuie sur la touche « publier » après avoir écrit un long post sur le blog en espérant qu’il fera du bien à quelqu’un qui avait besoin de lire exactement ces mots à ce moment de sa vie.

Et vous, qu’est ce qui vous rend heureux ?

Chemise/Skirt: Bennavita

Veste / Jacket  : 123 Paris

Jupe / Skirt  : Angele Epouta 

Escarpins / Shoes  : Christian Louboutin 

Photos : Silver Mba

Mon fils, ma fierté…

1

La semaine passée a été riche en émotions étant donné que mon fils aîné a eu 18 ans. Un grand moment de solitude pour moi car c’est comme un compte à rebours qui me rappelle que bientôt il ne vivra plus avec nous pour aller faire ses études. Rien que d’y penser, je n’ai qu’une envie : qu’il redevienne le petit garçon plein d’énergie qu’il était à 5 ans pour que je ne m’inquiète pas de le voir grandir trop vite. Même s’il croit qu’il est déjà un homme, je sais qu’il lui reste encore du chemin à parcourir, des leçons de la vie à apprendre, des échecs à essuyer, des études à finir, du travail à trouver, des amitiés sincères à nouer, l’amour à rencontrer… avant de pouvoir véritablement voler de ses propres ailes. En attendant, je continue d’être maman, parfois obligée de lui non par amour et toujours là pour le pousser à se dépasser. Ma peur immense de le laisser partir est nourrie par le fait de me demander comment il va s’en sortir hors du cocon. Et puis j’ai compris que le plus beau cadeau que je pouvais lui faire avant qu’il ne quitte le nid était de lui apprendre à ne plus avoir besoin de moi. Et même lorsque je ne serai plus de ce monde, ce qui comptera ce n’est pas ce que je lui aurai laissé mais ce que j’aurai laissé EN lui : des valeurs et des principes qui font qu’un homme est un homme (ou pas).

Heureux anniversaire à toi Bryan, mon fils, mon premier amour. Je suis fière du jeune homme que tu es et je le serai toujours. Puisse d’autres mamans qui me lisent trouver en leurs enfants cette force de ne jamais baisser les bras que tu m’as insufflé.

Amour éternel.

Maman (qui continue tout de même de cogiter).

91210

Cette semaine est aussi celle durant laquelle un ami très cher a été appelé à Dieu. Sa mort m’a foudroyé et les réveils sont encore extrêmement pénibles car ils me rappellent ce que je n’arrive toujours pas à accepter. Puisse ses enfants, sa famille et tous ceux qui le pleurent se consoler à l’idée qu’il a laissé EN NOUS le plus beau des héritages : la force de croire que tout, absolument tout est possible à condition de se battre pour.

Repose en paix Essa.

Tu n’es pas parti.

Tu es juste de l’autre côté de la porte.

316Top : Une saison à Paris – Jupe : Angèle Epouta – Chaussures :  Gucci – Boucles d’oreilles : Valeri Christina 

Photos: Andreus Fox

Coach en image, certifiée d’Etat en France et membre du Réseau International des Conseillers et Collaborateurs d’Image (RICCI), Scheena Donia apprend aux femmes et aux hommes à être beaux et élégants en toutes circonstances. Elle enseigne à ses clients la maîtrise des styles vestimentaires correspondant à leurs professions et personnalités pour maximiser l’impact de leur image personnelle au quotidien.