Archives du mot-clé Adama Paris

Appelez-moi Zouina…

Imaginez-moi à 18 ans, fraichement débarquée de mon Gabon natal et descendant de mon taxi après plusieurs heures de train entre Paris et Toulouse. Avec ma grosse valise sous le bras, des rêves de réussite pleins les yeux et le terrible manque de ma famille et de mes amies d’enfance restées si loin de moi,  je cherchais vainement le bâtiment de ma chambre en cité universitaire quand une jeune fille m’a ouvert la porte d’un des bâtiments en me disant : « Vous cherchez quel bâtiment ? »

– « La loge » lui ai-je répondu timidement.

Elle m’a souri avec ses yeux foncés et s’est penchée pour m’ouvrir la porte encore plus grand en me disant :

-« C’est ici. Je m’appelle Saana. »

En tirant ma grosse valise je me suis demandée si j’avais bien entendu et à mon tour je lui ai souri et répondu ce que vous savez déjà.

-« Je m’appelle Scheena ».

Depuis ce jour, Saana ne m’a jamais quittée. Elle m’a aidé à récupérer mes clés, à trouver ma chambre, à m’installer, à visiter la ville, à me faire des amis de sa Fac de droit pendant que j’étudiais la communication. Un an plus tard, nous emménagions ensemble dans un appartement avec deux de mes amies d’enfance du Gabon qui venaient elles aussi d’arriver du Gabon. Nous étions les 4 fantastiques. Le genre d’amie qui sait ce à quoi l’autre pense avant même d’avoir dit quoi que ce soit.

Lili.

Laety.

Moi.

Et ma merveilleuse Saana El Amrani. Une marocaine de la région de Kenifra.

Saana sera ma première véritable amie en France. Elle l’est toujours 19 ans après. Elle m’a appris tant de choses sur son Maroc natal : la danse (vous me verriez faire la danse du ventre !!!!), comment séparer les grains du couscous avec les mains, les paroles des chansons de Rachid Taha et Faudel (je les connais par coeur je vous dis !!). En retour, je l’ai transformée en grande danseuse de Zoulou et Logobi devant l’éternel et même changé son accent avec nos expressions d’Afrique centrale. Et un soir, alors que nous regardions les étoiles je crois, elle a décidé de me rebaptiser Zouina « parce que tu es belle et c’est ce que signifie Zouina en arabe« .

En hommage à ma Saana chérie, pendant tout mon séjour au Maroc j’ai décidé porter mon nom arabe. Appelez-moi donc Zouina…

Robe/Dress :  Adama Paris Studio

Chaussures/Shoes  : Gucci

Photos  : Musesuniform

Adama Paris / Black Fashion Week 2014

Adama 5

Adama, Adama, Adama… La première chose que je me suis dite en voyant défiler sa nouvelle collection est : « Mama mia! C’est très italien, très sicilien, très vita bella! »

Puis j’ai pensé : « C’est tellement Anna Dello Russo qu’elle le mettrait dans un édito du Vogue Japon ».

Et en dernier : « C’est tout à fait moi : porter des rayures avec des fleurs! »

Voilà une belle de leçon de mélange d’imprimés que la styliste Adama Paris nous a donné et je vous invite à essayer au plus tôt ce mix en sortant de vos placards tout ce que vous avez de rayé et de fleuri pour le porter ensemble. Le résultat est tout simplement ravissant!

Découvrez la boutique en ligne Adama Paris  ici.

Adama 7Adama 6Adama 9Adama 10Adama 8Adama 3Adama 2

 

Xuly Bet à la Black Fashion Week Paris 2014

8

Depuis le temps que j’entends parler de Xuly Bet… Grâce à Adama Paris et sa Black Fashion Week parisienne, j’ai eu l’occasion de me rendre compte qu’il ne s’agissait pas d’une femme mais bien d’un homme. Il a tout de ce que j’aime chez un styliste africain: pas de jupes poissons, pas ces sempiternels bustiers que l’on nous sert à toutes les sauces, pas de bouts de wax placés sur un vêtement pour faire croire que c’est  de la mode ethnique… Les créations de Xuly Bet sont fraîches, modernes et surtout et je les porterais bien volontiers! Pas vous?

53421

A nous les petites anglaises!

Big news for the french fashionistas: the british brand Topshop invited itself in the parisian temple of fashion: the Galeries Lafayette. No reason to go visit London anymore. Good for me because Paris has gorgeous spots to snap such as l’Arc de Triomphe behind me.  

Maintenant que je sais que Topshop est installé aux Galeries Lafayette à Paris, quelle bonne raison vais-je encore trouver pour aller à Londres? Visiter les monuments? Non merci, pas pour moi. Il m’a fallu une décennie après ma première venue en France pour aller me promener du côté du Trocadéro et voir la Tour Eiffel de près. Alors, le Big Ben et le Château de Windsor peuvent encore attendre. Les musées? Pitié… La grande roue? J’ai le vertige. En toute honnêteté, le seul tourisme que je connais est d’ordre vestimentaire et je sais que Londres regorge de super plans shopping que je partagerai avec vous quand j’y mettrai les pieds. En attendant, je fais ma britannique sous l’Arc de Triomphe. Je vous jure que je parlais aux gens avec un faux accent anglais. Je devais avoir je ne sais quoi de British…
I’m wearing / Ce que je porte

Sweat shirt: Topshop
Jupe / Skirt : Adama Paris
Centure / Belt : BCBG Maxazria
Collier / Necklace: Zara
Chaussures / Shoes: Christian Louboutin
Sac / Bag: Chanel

Photos: Sasha K