Archives du mot-clé 123 Paris

Hello monday !

Où sont mes conquérantes préférées ? Sur ce blog en train de lire ce billet je l’espère. Une nouvelle semaine débute et avec elle cette certitude : ce que nous n’avons pas pu accomplir la semaine dernière peut l’être durant celle-ci. Du moins, peut-on s’y atteler, un peu, beaucoup, passionnément.

J’ai pour habitude de me fixer trois objectifs professionnels et personnels chaque nouvelle semaine. En début, milieu et fin de semaine, je fais le point avec moi-même pour savor où j’en suis. Ainsi, lorsque le week-end vient, j’ai plus ou moins le sentiment de devoir accompli si j’ai atteint tout ou partie de ces objectifs. Et c’est ainsi que je recommence chaque semaine du bon pied même si mes bonnes intentions sont très souvent éprouvées par la sempiternelle recherche d’un chouchou pour coiffer ma fille le matin quand je ne suis pas moi-même en train de chercher sous mon lit une pince à cheveux pour tenir mon chignon (alors que j’en ai certainement acheter un lot quelques jours auparavant).

Bon début de semaine mes beautés. En ballerines, baskets ou escarpins, bien coiffée ou non, on va conquérir le monde !

Manteau/Coat : 123 Paris

Jupe/Skirt : Vlisco tailored by  Natacha Baco 

Chaussures/Shoes  : Christian Louboutin

Photos : Andreus Fox

Styled by me

Bonjour mes beautés,

j’ai eu le plaisir d’être invitée cette semaine à participer au tournage d’un numéro de l’émission « Styled by me » présentée par l’animatrice Leelyann Vogo. Leelyann m’a contactée il y a un mois pour me proposer d’être son invitée et lorsque j’ai su que l’émission parlait de mode avec des acteurs africains, j’ai tout de suite dit oui ! Vous me connaissez : je ne rate aucune occasion de promouvoir le Made in Africa. Un très joli moment de mode durant lequel j’ai eu l’occasion de prendre ces photos que je partage ici avec vous.

Nous avons donc parlé mode, beauté, business, maternité, coaching et de tant d’autres choses mais il vous faudra patienter avant de pouvoir regarder l’épisode qui m’a été consacré car il fait partie de la seconde saison en cours de tournage. En revanche, vous pourrez regarder la première saison sur la chaine panafricaine 3A Telesud à partir de ce samedi 27 janvier à 18h 45.

Allez, bon week-end mes beautés !

Top : Zara

Pantalon/Pants :  123 Paris

Chaussures/Shoes  : Valentino

Collier / Necklace  : Valeri Christina

Photos : afrahamphotography@gmail.com

Colorez vos looks d’hiver

Ah là là, la météo de ces derniers jours à Paris est aussi déprimante que celle dans la ville la plus pluvieuse d’Angleterre. Il pleut, il mouille, c’est la fête à nos cheveux et nos chaussures neuves et pour ne rien arranger, il fait un froid pas possible.

Mais est-ce une raison pour s’habiller de façon déprimante ? Nope ! L’un des meilleurs réflexes que vous pouvons avoir est de mettre de la couleur et donc de la joie et de la bonne humeur dans nos looks d’hiver histoire de nous remonter notre moral. Vous n’y croyez pas ? Essayez et vous verrez combien les couleurs influencent notre perception des choses et celle des gens d’ailleurs. Il y a bien une raison pour laquelle les murs des chambres d’hôpitaux sont bleus ciel (pour apaiser) ou vert clair (pour donner le l’espoir, car oui, le vert est la couleur de l’espérance). Il y a bien une raison pour laquelle porter une robe rouge nous donne le sentiment d’être Sharon Stone quand un manteau rose pâle nous fera passer pour la gentille Jane Bennet du roman « Orgeuil et préjugés » de Jane Austen.

Faites comme moi ! Oser les couleurs et motifs en hiver pour vous raconter différemment. Avec mon pantalon en pagne je serai… ben je serai moi ! Scheena, l’afro parisienne toujours prête à porter des imprimés dits ethniques histoire de rappeler que l’on peut sortir une africaine de l’Afrique mais on ne peut pas sortir l’Afrique d’elle.

Bonne journée mes beautés !

Manteau/Coat : 123 Paris

Pantalon/Pants : Vlisco tailored by  Natacha Baco 

Chaussures/Shoes  : Christian Louboutin

Echarpe / Scarf  : Zara

Photos : Andreus Fox

Chers parents…

Chers papas/mamans solos qui élevez vos enfants seuls : continuez, vous faites de l’excellent travail ! Vous êtes des supers-héros de la trempe de Wonderwoman et Spiderman, ni plus, ni moins. Ne laissez personne vous convaincre du contraire.

Chers papas/mamans qui élevez vos petits avec celui/celle avec qui vous l’avez conçu : continuez, vous faites du super travail également et leurs donnez la chance d’avoir non pas un, mais deux modèles à regarder et à prendre en exemple.

Chers beaux-papas/belles-mamans qui êtes des parents bonus pour un enfant qui n’est ni votre sang, ni votre chair : continuez ! Votre plus grande gratification viendra avec le temps; le jour où cet enfant regardera en arrière et réalisera la chance qu’il a eu de vous avoir comme parent en plus dans sa vie. C’est peut-être déjà le cas, ou pas, mais le temps récompense les parents de cœur de la plus belle manière.

Cher tontons/tatas, papis/mamies, parrains/marraines qui élevez ou participez à élever l’enfant de votre frère, soeur, enfant, ami(e) : merci pour tout ce que vous faites. Vous êtes aimés, appréciés et votre générosité, votre amour, votre dévouement, votre temps, votre attention, tout ce que vous donnez à cet enfant vous honore au plus haut point.

Il y a peu de choses aussi nobles que le fait d’élever un enfant, de subvenir à ses besoins, de le guider dans la vie, d’être son point de repère maintenant et pour toujours.

Il y a peu de sacrifices aussi grands que celui de faire passer la vie d’un petit être avant la sienne, ses envies avant les nôtres, parfois ses rêves avant ceux qui étaient les nôtres.

Être parent de sang comme de cœur efface toute forme d’égoïsme et nous aide à développer l’une des plus belles aptitudes humaines : la capacité de faire passer les autres avant nous sans oublier de nous apprendre à donner avec plaisir avant de penser à recevoir.

Je vous salue parents d’hier, d’aujourd’hui et demain !!!

Veste/Jacket : Mango

Denim :  Defshop

Chaussures/Shoes  : Christian Louboutin

Sac / Bag  : 123 Paris

Photos : Sebastien Faye

Moi Parisienne ?

Cinq ans après m’être installée à Paris, serais-je devenue une authentique parisienne ? Verifions !

Pour le look, je crois que c’est bon : j’ai adopté les codes : tenue mi débraillée, mi-pensée au millimètre près, baskets qui vont bien pour courir dans la ville parce que la parisienne court toujours après une foule de choses : le métro, le bus, les 7 minutes de retard qu’elle a sur tout ce qu’elle doit faire, son chien, ses enfants, son chéri, le chéri qu’elle n’a pas encore, l’amour, l’argent, ses copines… Elle court, elle court la parisienne dans ses sneakers un peu usées mais trendy. Cette case est checked. La case look est tellement checkée que je me permets de porter des chaussettes avec des chaussures compensées, tranquille. En revanche, vous ne m’attraperez jamais en train de faire ce genre de choses au Gabon. Minal. Jamais ! Quoi qu’il parait qu’il ne faut jamais dire jamais….

On continue de vérifier.

Je connais maintenant quelques bonnes adresses de restos pour bruncher le dimanche dans Paris, manger l’un des meilleurs Thaï de la ville, occuper les petits pendant quelques heures, redécouvrir la magie de cette ville dans les vieux quartiers. J’ai également une bonne cinquantaine de numéros de téléphone de personnes vivant à Paris alors qu’à mon arrivée, mon répertoire se limitait aux 06 de mon ami Alino et d’un ami journaliste qui est également l’un des mes mentors professionnels. Madame connait du monde maintenant !

En dehors de ces quelques aspects, je ne bois toujours pas de café en terrasse. Je le préfère à la maison avec du lait concentré sucré et je sais que je ne trouverai aucun serveur à Paris capable de me poser un tel café sur ma table.

Je ne parle toujours pas non plus comme Olivier Fogiel qui est pour moi l’accent parisien incarné : « ouais heuunnn !! » Il suffit de quelques minutes de conversation pour que ma « gabonitude » s’entende dès que ma voix et mon récit font des envolées. #ProudAfrican ! Sauf quand je suis dans une administration. Pardon, c’est pas le lieu pour laisser sortir mon accent Bantu. On s’intègre, on se fond dans la masse et pour ça, plus Fogiel que moi, y a pas dans ces moments-là !

Je ne raffole toujours pas de baguette (vraiment je n’aime pas le pain plus que ça), ni de charcuterie, ni de fromage (une fois en passant) mais je ne boude pas un bon verre de rouge, en terrasse ou à la maison avec des amis.

Faisons le bilan : oui je suis parisienne. Pas parce que je rentre dans un moule mais parce que j’aime cette ville aujourd’hui au point que parfois lorsque je marche dans la rue, je lui murmure qu’elle est belle. Je ressens de moins en moins le mal du pays et le sentiment d’être une librevilloise car il se passe tellement de choses là-bas dont je me sens exclue et étrangère. Paris est devenue mon chez moi, ma maison, mon village en attendant que je la quitte un jour. Ou pas.

Je t’aime Panam. Merci de m’avoir ouvert tes bras.

Manteau/Coat : 123 Paris

Sweat  : Aloha From Dear 

Denim :  Levi’s 501

Chaussures/Shoes  : Vince Camuto

Chaussettes / Socks  : Topshop

Photos : La fille du 12eme Photography