Archives du mot-clé 123 Paris

Bientôt mon anniversaire…

Alors que mon anniversaire approche à grands pas, je me suis demandé comment je le fêterai. Ai-je d’ailleurs envie de le fêter ? Je ne sais pas. Si j’avais le choix, je resterais au lit avec deux ou trois bons livres, des fruits, de l’eau, mon téléphone et mes lunettes. Mais les enfants vont me tomber dessus à peine levés avec leurs petits cadeaux et autres dessins et bisous baveux. Donc on oublie cette option.

Dans le meilleur des mondes, j’irais passer la journée dans un spa/salon de coiffure avant qu’une voiture ne vienne me chercher pour aller à un concert de Michael Jackson/Whitney Houston pour finir ma soirée dans un resto ouvert tard le soir avec un orchestre de salsa cubaine et de bons Mojitos. Mais on sait tous que Michael et Whitney ne sont plus de ce monde, ce qui change tout !

Tout cela est  bien la preuve que je vieillis et me « mémérise » mais ces plans pépères ne sont rien devant mon envie de me rendre dans mon village au nord du Gabon pour y manger les plats de mon enfance, respirer l’air frais de la forêt, parler dans ma langue maternelle non stop et juste vivre l’instant présent entourée par les visages tant aimés de ma petite tante Nanou et mon oncle Steeve. J’irai aux champs déterrer du manioc, à la rivière pêcher avec les filles du village, à l’usine de vin de maïs avec ma grand-tante Tika Ntsama pour produire mon propre vin et ferai les photos les plus dingues pour le blog habillée en Imane Ayissi au bord du fleuve Mengomo qui passe tout près de la maison de ma grand-mère. J’en profiterai pour m’occuper de sa tombe et de celle de mon grand-père.  Mais nous savons tous que cela ne risque pas d’arriver tout de suite.

Peu importe !  On va célébrer ma naissance d’une manière ou d’une autre parce que fêter une année de plus n’est pas donné à tout le monde. Merci la vie.

Veste/ Jacket : Barbara Bui

Top : Zara

Pants : 123 Paris

Photos : One Snap View

En route la Natural Hair Academy !

Ca y est ! Nous sommes au D Day de la Natural Hair Academy, la messe des cheveux afros à Paris. Je vais m’y rendre pour la toute première fois (quelle honte !!!) ce matin pour découvrir des marques de produits capillaires, dégoter des conseils pour prendre encore mieux soin de mes cheveux auprès des panelistes dans les différents ateliers et bien entendu, pour rencontrer quelques unes de vous avec plaisir.

En une journée de NHA, vous saurez tout, tout sur les cheveux naturels, il n’y qu’à regarder le calibre des invités et le programme ici. Quelques unes des plus grandes youtubeuses et blogueuses noires y seront, sans oublier les américaines qui font toujours un tabac chaque année avec leurs secrets de beauté tout droit sortis d’un clip de Beyoncé. La NHA organise également de nombreuses conférences tout au long de la journée et parmi les invitées de marque cette année, il y a l’iconique Angela Davis, la journaliste Rokhaya Diallo, la chanteuse Imany ou encore l’ancienne miss France Flora Coquerel.

Et comme on ne peut pas penser à la beauté sans la mode, vous trouverez à la NHA des stands de marques de vêtements. C’est le cas de Sarayaa Fashion dont je porte un top ici. Sarayaa est une marque sénégalaise que j’ai déjà eu le plaisir de vous faire découvrir sur le blog il y a un an. Si vous craquez pour ce top, vous saurez donc où le trouvez aujourd’hui.

Bonne NHA à toutes. Au plaisir de vous y croiser.

Top : Sarayaa Fashion 

Pantalon/ Pants : 123 Paris

Chaussures/Shoes  : Manolo Blanhik

Choker : Valeri Christina

Photos : Sasha K

Petites confidences…

Comme la tentation est grande d’aller pleurer sur la première épaule venue et de confier à une oreille attentive nos petits et grands malheurs… Normal, cela fait du bien de pouvoir « se vider ». C’est même une drogue pour certains de parler de leurs misères à tout va. Il y a toutefois un revers de la médaille, voire deux, même trois.

Primo : A force de passer son temps à parler de ses galères à son entourage, on devient de mauvaise compagnie et les gens finissent par nous éviter. C’est d’autant plus pénible pour la personne qui nous écoute qu’elle-même en a parfois gros sur le coeur et tout à notre malheur, est-ce qu’on prend seulement la peine de lui demander comment elle va ? Pas sûr.

Secundo : Ce que l’on pense influence ce que l’on ressent, influence les paroles qui sortiront de notre bouche et influence enfin les actes que nous allons poser par la suite. Ces paroles deviennent des prophéties et se matérialisent dans notre vie à court, moyen ou long terme. C’est la loi de l’attraction. A force de penser aux malheurs, à force de parler de nos malheurs, devinez quoi ? Nous les attirons à nous comme un aimant puissant et bam ! Ils deviennent encore plus réels et nombreux. Pensez plutôt positif, c’est un exercice difficile mais avec de l’entrainement, ça devient une habitude. Hier par ex, mon fils aîné, qui est à la recherche de son stage ruminait devant son ordinateur en se plaignant de ne rien trouver depuis des semaines et que tout est trop nul et bla bla. Je lui ai recommandé de plutôt se répéter comme une chanson : « Je vais me trouver un super stage en informatique, dans une super boite où j’apprendrais des tas de trucs avec un super tuteur etc« . Ce genre de choses.  Au bout de quelques coups de fils et emails, il doit envoyer un CV à la Poste, à une boîte au Sénégal et à une amie d’enfance à moi aux USA. CQFD : Pensées positives => paroles positive => actions positives => Résultats positifs baby ! On parle moins de nos malheurs et on prédit plus de supers choses que l’on aimerait voir nous arriver. Et bien entendu, on ne se contente pas de les rêver ou de les répéter, on agit également.  Et c’est plus facile avec un bon mental.

Tertio et ce sera la raison la plus importante à retenir : votre misère est source de divertissement pour certaines personnes à qui vous vous confiez. Vous ne le savez peut-être pas mais parmi ces pseudo oreilles attentives, il y a des des personnes qui se réjouissent de votre malheur et qui se sentent mieux parce que vous n’allez pas bien. Arrêtez donc de pleurer sur la première épaule venue. A qui se confier dans ce cas ? A ceux qui n’hésitent pas non plus à vous raconter des trucs tellement « accablants » sur eux que vous ne pouvez qu’avoir confiance car  ils n’ont pas peur de se mettre à nu ni d’être vulnérable en retour.

Un dernier conseil : la prière. Quel que soit vos croyances, prier est un acte solitaire où l’on s’en remet à une force supérieure à qui on parle et on peut être sûr d’une chose : elle n’ira répéter à personne tout ce que nous lui confions. Jamais.

Much love. SD.

Top et jupe / Top and skirt : Doukass Mode

Pantalon / Pants : 123 Paris

Chaussures / Shoes  : Christian Louboutin

Photos : Andreus Fox

Bienvenue au royaume du pagne

Le tailleur… C’est le couturier personnel des femmes en Afrique et chaque modeuse est supposée avoir le sien pour être la plus belle à la moindre occasion de porter du pagne.

D’aussi loi que je me souvienne, celui de ma famille s’appelle Steven mais nous l’appelons « Man ». Allez savoir pourquoi ! Lorsque je vivais au Gabon, j’aimais attendre dans sa boutique qu’il termine de me confectionner ma tenue (très souvent pour des mariages coutumiers) pour pratiquer mon anglais avec lui car Man est du soit du Ghana, soit du Nigéria (il faudra que je lui demande un jour).

Ce que l’on doit savoir sur les tailleurs plus que leur nationalité ou leur capacité à parler une autre langue, c’est qu’il ne remettent pas toujours la tenue le jour prévu. Ben oui, plus ils sont « bons », plus ils ont de clientes et plus les délais sont longs. La rançon de la gloire… C’est la raison pour laquelle je disais toujours à Man que je dois récupérer mes tenues le vendredi quand j’en avais besoin le samedi le samedi par exemple. La seule fois où je n’ai pas pris cette précaution, j’ai fini en portant mon pagne non cousu sur les épaules comme un châle au mariage de mon amie d’enfance Carlyle. Man n’en était qu’au patronage quand je suis passée à son atelier. Aujourd’hui j’en ris mais je n’en menais pas large au mariage de mon amie…

Pour vous éviter ce genre de déconvenue, je vais partager avec vous le contact d’un tailleur que l’on m’a fait découvrir récemment. Il travaille dans une boutique-atelier appartenant à une compatriote : le royaume du pagne. C’est de là que vient ma veste commandée à Paris et envoyée spécialement de Libreville. La boutique est située à Louis à côté de l’ancien Oasis et vous aussi vous pouvez y faire coudre la tenue en pagne de votre choix mais également acheter sur place des accessoires dits ethniques, le tout dans la clim ! Ne riez pas, la clim est un luxe que personne ne se refusera, surtout pas quand il s’agit d’attendre chez son tailleur que sa tenue soit finie d’être cousue.  Le contact tel est ici : 07 89 51 42.

Bon début de semaines mes beautés. Si vous passez par le royaume du pagne, passez le bonjour à Christine de ma part.

Much love. SD

Veste /Jacket : Le Royaume du Pagne à LIbreville. Tel : 07 89 51 42

Pantalon/ Pants : 123 Paris

Chaussures/Shoes  : Christian Louboutin 

Soiaires / Sunnies : Saint Laurent Paris

Photos : Andreus Fox

Kimono and flowers, not by Kenzo…

Bonjour mes beautés ! Nouvelle semaine, nouveau look pour la commencer avec un kimono, l’une des pièces phares de cette saison avec le retour du soleil. J’ai trouvé le mien chez 123 Paris, une marque française que j’affectionne particulièrement.

Si vous pouviez sentir la matière de ce vêtement…  Il peut se porter au travail (oui, oui), à la maison (façon pyjama chic) mais aussi à des occasions spéciales le jour comme le soir : mariage, baptême, cocktail, restau en amoureux. C’est tout ce que j’aime dans un vêtement : qu’il me corresponde, qu’il tombe bien, qu’il soit beau et multi-occasions.

Vous trouvez le lien pour trouver ce kimono en ligne ici et me direz merci plus tard.

Bon début de semaine à tous. Soyez beaux. Soyez brillants. Toujours !

Kimono : 123 Paris (acheter le HAUT ICI et le BAS ICI)

Chaussures/Shoes  : Christian Louboutin

Photos : Andreus Fox