Tous les articles par Scheena Donia

Holà Chica !

Holà ma jolie, oui toi à qui le coeur a été brisé, piétiné, meurtri par un amour, un ami, un refus ou un échec. Baisse-toi et ramasse-le !

Ramasse en chaque miette et garde les précieusement contre toi. Essuie tes larmes, regarde toi dans un miroir et tu verras une belle personne qui mérite d’être heureuse. Mais elle n’y arrivera que lorsqu’elle comprendra que son bonheur, elle le commande.

Mange, prie et aime (toi) comme le fameux livre. Tu ne l’as pas lu ? File te l’offrir ma beauté.

Et en le lisant, ouvre-toi une bouteille de ton nectar préféré, écoute de la musique le volume à fond, peins-moi tes lèvres de rouge, mets ta plus belle robe, de jolies chaussures, regarde le tout dans un miroir, apprécie ce que tu vois et ris, oui, ris à la vie.

Surtout n’oublie pas Chica, tu mettras un peu/beaucoup de temps à te relever mais tu te relèveras. I-né-vi-ta-ble-ment !

Pense à Frida Kahlo, au nombre de fois où son coeur a été brisé, où son corps a été meurtri et qu’a t-elle fait ? Elle a attrapé la vie par les bourses (je n’allais quand même pas dire l’autre mot ici ahahahhaah !!!!!). Elle a ramassé ces petits bouts d’elle-même et a écrit/peint son incroyable histoire qui continue d’inspirer des millions de femmes à travers le monde.

Tout passe Chica : le temps, la tristesse, le découragement, la douleur, le chagrin, les orages, l’échec mais l’amour, l’amour de soi, l’amour de la vie restent et attirent vers nous de plus beaux amours encore. Je compte sur toi pour réveiller la Frida qui vit en toi.

Robe/Dress  : Lago54 

Boucles d’oreilles : Valéri Christina

Photos : Andreus Fox

Prince de Galles en babouche !

Cet automne a signé le grand retour de l’imprimé Prince de Galles, un classique qui revient à la mode de manière cyclique comme tous les imprimés et les pièces classiques. Il suffit de faire un tour dans les magasins et magazines de mode pour ne voir que lui mais je vais vous éviter de vous déplacer car voici un lien ICI vers une très belle pièce que je vous recommande si vous n’en avez pas encore.

J’ai ressorti de mon placard ce tailleur acheté il y quatre ans déjà chez Mango et qui, justement, parce que c’est un classique, ne se démodera jamais. Il m’a accompagnée à tellement de rdv pros depuis le temps ! Voici la première bonne raison d’acheter des pièces classiques parce qu’elles sont indémodables et sont de très bons investissements avec le temps qui passe.

Pour ne pas avoir trop l’air trop guindée, j’ai voulu casser les codes en décontractant cet ensemble veste-pantalon Prince de Galles avec des babouches marocaines. J’entends déjà la couronne d’Angleterre hurler « shocking!!!!! » si d’aventure, après être tombé sur la tête, le Prince Charles, Prince de Galles de nom, le vrai de vrai, osait porter son plus beau costume dans cet imprimé avec des babouches ou des baskets. Quel grand moment de mode ce serait ! Ben si, tout est possible dès l’instant où j’ai déjà vu la Reine Elisabeth elle-même en turban jaune à pois. Si, si, demandez à Google…

Top : Vis Ta vie

Veste et Pantalon  : Mango

Chaussures/Shoes  : disponibles à Paris chez Nelly Wandji

Photos : Andreus Fox

Sister love

Bonjour blog ! Mon monde est aussi beau qu’une meilleure amie que l’on a pas vue depuis trois ans et qui est de passage pour une semaine. Elle s’appelle Lili (c’est son petit nom de toujours), c’est ma cooooooooopine depuis que nous sommes en quatrième même si je la connais depuis la cinquième. 24 ans d’amitié au compteur. Jeez !!!!!!!

Quand j’y repense, je réalise l’incroyable amitié qui nous lie depuis que nous étions adolescentes. Ma Lili a été de tous les combats, de tous les moments de joie, nous avons vécu l’une auprès de l’autre le décès de l’un de nos parents, la naissance de nos enfants, les années d’études à Toulouse, le premier job, les amours, la fin des amours, la vingtaine, la trentaine et un jour la quarantaine, cinquantaine, soixantaine et plus si la vie le veut bien…

Depuis son arrivée hier soir, nous n’avons quasiment pas dormi pour refaire le monde, parler de tout, et de rien, et de tout comme si nous nous étions quittées la veille. Pour parfaire son séjour, je nous ai déjà concocté un de ces programmes qui nous ressemble bien : cancans dès le matin, sorties, soirées Martini blanc jusqu’à pas d’heure et bis repetita. La seule ombre au tableau : Baby number 1 son filleul n’est pas là pendant son séjour mais hey, cela n’enlèvera rien à ma joie d’avoir ma Lili à mes côtés.

Welcome sista !

Jupe : Kifayath

Gilet  : Claudie Pierlot

Chaussures/Shoes  : Manolo Blahnik

Photos : Andreus Fox

C’est la rentrée !!!!!

La rentrée des classes, c’est déjà pour aujourd’hui ! Moi qui pensais que les petits reprenaient le chemin des classes mardi le 5 (parce que le 5, ça fait tellement plus date de rentrée que le 4, n’est-ce pas?), je ne vous raconte pas la panique à la maison hier. J’ai eu un moment de doute, suis allée vérifier à l’école et bim, c’était bien pour aujourd’hui ! #MereIndigne ? Non, car nous avions préparé les cartables depuis des semaines, idem pour les vêtements pour le jour J, alors je m’en sors plutôt pas mal.

Pour marquer le coup, j’ai cédé aux enfants une soirée Mac Do à la maison en lieu et place du dîner que j’avais prévu. On a bien rigolé à table entre deux Mac Flurry et au gré de nos conversations, j’ai réalisé combien ils avaient hâte de retrouver leurs petits copains et maitresses au point de me demander ce matin de quitter la maison à 8 heures 2 minutes alors que nous habitons à une rue de l’école. Ils ont même voulu refuser que je fasse mes photos de la rentrée mais c’est mal me connaître : on sourit, on pose, on donne à maman tous ses souvenirs pour les années à venir parce que c’est juste trop dur de les voir grandir et d’entrer en CM1 et CM 2 alors que j’ai l’impression qu’ils entraient en maternelle hier encore. Mes poupouuuuuus !!!!!!!!

Bonne rentrée à tous les loulous, petits et grands et du courage aux mamans et papas qui vont accompagner les plus petits à la maternelle. Les larmes des premiers jours sont normales. Mon truc à moi était de ne pas faire durer les aurevoirs et de partir très vite. Les maîtresses sauront quoi faire…